La Diablobine inaugurée!

Séquence émotion vendredi 18 août à l’occasion de l’inauguration de la Diablobine. Epargnée par le Diable – le déluge s’est arrêté le temps de l’inauguration -, l’oeuvre cinétique de l’artiste montreusien Pascal Bettex a ravi le public. Réalisée dans le cadre du forum ecovillages, l’ouvre cinétique symbolise de manière ludique et artistique le thème du forum 2017, soit l’économie. C’est tout naturellement que l’association a invité l’artiste Pascal Bettex a nicher son oeuvre au sein d’une cabine de… télécabine, symbole de l’économie de l’arc alpin. Pascal Bettex s’est directement inspiré de l’économie de la Vallée des Ormonts pour celle-ci. Elle intègre divers objets symboles de la vallée: un prix du Festival du film alpin, une bouteille de Bitter Diablerets, un téléphérique et de nombreux autres clins d’oeil à découvrir désormais de manière pérenne devant l’Office du tourisme de la station.

Afin de cacher le capteur qui met en mouvement l’installation, Pascal Bettex a utilisé… un couvercle de couscoussière. « J’aime intégrer des objets personnel, celui-ci vient d’une couscoussière qui appartenait à ma mère ».

Avec l’artiste, rien ne se perd. Tout prend une nouvelle vie, avec poésie.

Réalisée notamment avec le soutien de la Loterie Romande, la Diablobine a été donnée par l’association ecovillages a la commune d’Ormont-Dessus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photos: © Christophe Racat